• Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Beau Fixe

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Canapé, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Canapé, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Canapé, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Canapé, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    La construction du fauteuil a défini sa ligne et celle du reste de la collection Beau fixe composée d’un canapé deux places et d’un pouf. C’est le simple assemblage de deux pièces complémentaires : une structure de métal et une couette. La structure fonctionne comme une grande pince, qui enserre dans les mâchoires formées des montants principaux, une couette faite d’une seule pièce. Cette pince la segmente et la replie en pans rectangulaires formant les accoudoirs, l’assise, le dossier et les oreilles. Une structure est souvent conçue pour supporter un matelas ou des coussins et disparaitre ensuite sous une housse. Sur le fauteuil ou le canapé Beau fixe, elle reste visible de bas en haut car elle maintient la couette, de l’assise à l’appuie-tête, et ce grand étau qui unit le métal et le tissu caractérise la collection. On ne voit de la structure qu’un trait de métal noir mat et anguleux, qui s’enfonce dans un matelas doux et gonflé, divisés en rectangles bombés symétriques. Si la collection évoque les sièges de voitures ou d’avions, c’est de façon simplifiée et aérienne ; l’ensemble est décollé du sol par de pieds élancés ; le haut dossier et l’assise moelleux encadrés d’oreilles toute longueur et de hauts accoudoirs enveloppent l’utilisateur d’un microclimat.

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    maquettes

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    Maquette

  • Fauteuil, Ligne Roset, France, 2015

    Croquis

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Sofa, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Sofa, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Sofa, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Sofa, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Beau fixe is the simple assembly of two complementary pieces : a metal structure and a quilt. The structure functions like a giant clamp which holds the one-piece quilt in the jaws formed from the main uprights. These jaws segment it and fold it into rectangular panels which form the armrests, seat, back and « ears ».
    A structure is often designed to support a mattress or cushions and then disappears beneath a cover. On the Beau fixe armchair or settee, it remains visible from bottom to top since it holds in place the quilt, the seat, from the seat to the headrest, and this great vice which unites metal and fabric is what characterizes the collection. Of the structure one sees only a trace of matt black metal, which sinks into a soft, puffy mattress divided into symmetrical rectangular bulges, like a spoon in Italian meringue. If the collection reminds one of the seats of cars or aeroplanes, it does so in a simple, airy fashion ; the whole thing is held above the ground by slender legs ; the seat and high, soft back surrounded by full-length « ears » and high armrests envelop the user in a micro-climate.

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    models

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Model

  • Armchair, Ligne Roset, France, 2015

    Sketchs